| Actualité    | Offres d'emploi    | Vie des promos    | Les annales de l'IJBA  

Actualité >

Du panache dans le rétro
Par Frederic Sallet

15 décembre 2005 /

32 étudiants refont l’année 2005 à Bordeaux : c’est l’almanach de l’IUT de journalisme.



Prenez 32 étudiants en journalisme, forcément curieux et surtout pas bordelais, commandez-leur une rétrospective de l’année 2005 à Bordeaux, et mettez-les sous pression : la première conférence de rédaction aura lieu en septembre, leur almanach devra sortir mi-décembre, en 2500 exemplaires.

Trois mois à peine, pour fabriquer 70 pages de reportage : quand ils font, à chaud, le bilan de cet apprentissage au forceps, les étudiants de l’IUT de journalisme livrent des impressions dignes de professionnels. « On n’avait pas assez de temps », « pas facile de réduire le papier d’un camarade, il faut tenir compte de sa sensibilité », constataient-ils hier.

Ou encore : « on s’est retrouvé à 32, on s’est dit que la meilleure façon de gérer cet effectif, c’était de créer une armée mexicaine où chacun aurait sa rubrique ou sa petite fonction. »

2 euros.

Leur almanach est d’abord un exercice, nous rappelle la première page : un sommaire qui voit double, reproduisant plusieurs fois les mêmes infos. Au delà de ce petit impair graphique, ce sommaire est aussi un discret manifeste. La séquence Environnement a été choisie pour l’ouverture, autour d’un dossier sur l’énergie solaire dans notre biotope bordelais. Suivent une séquence Social, où squatteurs et ouvriers de Ford s’expriment à la première personne du singulier, puis la séquence Santé.

Environnement, Social et Santé en tête, Politique et Economie reléguées en milieu de magazine... « Cette hiérarchie est un révélateur des valeurs que nous partageons », expliquent les étudiants, qui n’ont pas oublié, aussi, de détricoter quelques idées reçues.

Ils s’amusent du passé recomposé du Grand-Hôtel, qui « n’a jamais été un palace », et « n’a même pas un siècle d’existence », tempèrent par un reportage aux urgences de Saint-André les palmes attribuées par la presse magazine au CHU de Bordeaux, classé parmi les meilleurs de france. Et enquêtent sur l’appui financier accordé par la Région à l’hydraplaneur d’Yves Parlier... qui devait chavirer au printemps dernier. Cette chronique de l’année qui s’achève est disponible, pour 2 euros, dans 149 points de vente.

Article de Julien Rousset paru dans Sud Ouest le 14 décembre. Publié avec son aimable autorisation.


blog comments powered by Disqus








     De l’association
     De l’IJBA
     Des médias




     Décès
     Divers
     Mariages / PACS
     Naissances
     Publications
     Vie professionnelle



Ecrire à  l'asso
Adhérer à  l'association
Site de l'IJBA

Le site de l'IJBA


Vu sur le web - Voir toutes les infos

Ces événements dont les médias ont trop parlé, ceux qu’ils ont délaissé
16 janvier 2020 (Europe1)

Les quatre chiffres fous du mobile en 2019
16 janvier 2020 (Les Echos)

Sélection L'Express audio offerte : Netflix, l'Iran et la mort Sarah Halimi
16 janvier 2020 (LEXPRESS.fr)

Les Français de moins en moins intéressés par l’actualité
16 janvier 2020 (Le Point)

Convocation aux assemblées générales du 06/02
16 janvier 2020 (Club de la presse de Bordeaux)

"Envoyé Spécial" enquête sur les impacts du bruit : "On est prisonniers dans notre propre maison"
16 janvier 2020 (Europe1)

Sous le Megxit, le rejet du système des "correspondants royaux"
16 janvier 2020 (Arrêt sur Images)

Apple rachète une start-up d’intelligence artificielle pour 200 millions de dollars
16 janvier 2020 (Les Echos)

Insurrection des voeux : la France rend son tablier
16 janvier 2020 (Arrêt sur Images)

Le magazine « Têtu » lève 1 million d’euros
16 janvier 2020 (Les Echos)


Association des diplômés de l'IJBA et de l'IUT de Journalisme de Bordeaux, 1 rue Jacques Ellul, 33080 Bordeaux cedex (contact@ijba-anciens.fr)

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL. Hébergement Ouvaton Hébergé par Ouvaton, l'hébergement .coop  Abonnez-vous à  notre fil RSS