| Actualité    | Offres d'emploi    | Vie des promos    | Les annales de l'IJBA  

Vie des Promos >

La plume du village 5
Par Frederic Sallet

2 mai 2005 /

Deuxième recueil de nouvelles, « Une saison aux Comores » signé Nassuf Djailani, étudiant en journalisme à Bordeaux



Nassuf Djailani, 24 ans, étudiant en journalisme à l’IUT Montaigne et locataire, depuis deux ans, d’une chambre au village 5, publie son deuxième livre. « Une saison aux Comores » rassemble une dizaine de nouvelles revenues de son enfance comorienne. Ces textes sensibles donnent à voir le quotidien d’un village de la brousse, dans cet archipel de l’océan Indien, devenu indépendant, à l’exception de Mayotte, en 1975. « J’ai commencé à écrire à l’adolescence, mais ça partait un peu dans tous les sens. C’est après mon arrivée en France, au lycée, à Marseille, que j’ai ressenti le besoin d’écrire vraiment, en particulier sur mon village. J’avais commencé à prendre du recul et j’avais le mal du pays : écrire, c’était un moyen de renouer avec les Comores ».

Les nouvelles de Nassuf racontent une enfance entre deux grands-mères, piliers du clan familial, des parents aux champs et le fundi, maître coranique un peu pathétique. Réveil au chant du coq, récitations laborieuses et chahutées de versets à l’école coranique, chasse au zébu, cueillette de citrons... au delà des souvenirs intimes, des couleurs et des parfums, Nassuf décrit son monde de l’intérieur, avec amour mais sans complaisance. Entre les lignes, le jeune écrivain-étudiant dénonce la pesanteur des traditions, l’impasse du « c’est comme ça ». « Mon peuple s’est laissé déposséder de son histoire par la colonisation arabe, puis française et a intégré l’idée que finalement son destin ne lui appartenait pas », déplore Nassuf.

Publié en mars, « Une saison aux Comores » a décroché le premier Prix de la nouvelle franco-jeune dans le cadre de la Semaine de la francophonie. Nassuf avait déjà, l’automne dernier, publié, aux éditions les Belles Pages, un recueil baptisé « Spirale ». Entre deux stages à RFO, cet étudiant de l’IUT de journalisme travaille sur une pièce pour la fin de l’année.

Article Julien Rousset, paru dans Sud Ouest le 27 avril 2005. Reproduit avec son aimable autorisation.

« Une saison aux Comores », Nassuf Djailani, éd. Komedit. A découvrir et commander en ligne sur le site de l’éditeur : www.Komedit.org.


blog comments powered by Disqus








     De l’association
     De l’IJBA
     Des médias




     Décès
     Divers
     Mariages / PACS
     Naissances
     Publications
     Vie professionnelle



Ecrire à  l'asso
Adhérer à  l'association
Site de l'IJBA

Le site de l'IJBA


Vu sur le web - Voir toutes les infos

Le reconfinement grève un peu plus le marché publicitaire
10 novembre 2020 (Le Monde)

Le studio de production Sybel lance des podcasts érotiques et féministes
10 novembre 2020 (Europe1)

Une plongée au cœur de l’hôpital submergé par le Covid-19, ce soir sur France 5
10 novembre 2020 (Europe1)

Médias : pourquoi les programmes d’Histoire ont le vent en poupe
10 novembre 2020 (Europe1)

Accusé de harcèlement sexuel, le journaliste Darius Rochebin riposte en portant plainte
10 novembre 2020 (Europe1)

matzneff, terrorisme : ces étranges étrangers
10 novembre 2020 (Arrêt sur Images)

« L’article 24 de la future loi “sécurité globale” menace la liberté d’informer », alertent des sociétés de journalistes
10 novembre 2020 (Le Monde)

Ce que l’élection de Joe Biden va changer pour la Silicon Valley
10 novembre 2020 (Les Echos)

OVHcloud et Google entament une alliance autour de la souveraineté des données
10 novembre 2020 (Les Echos)

Microsoft invente la console par abonnement
10 novembre 2020 (Les Echos)


Association des diplômés de l'IJBA et de l'IUT de Journalisme de Bordeaux, 1 rue Jacques Ellul, 33080 Bordeaux cedex (contact@ijba-anciens.fr)

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL. Hébergement Ouvaton Hébergé par Ouvaton, l'hébergement .coop  Abonnez-vous à  notre fil RSS