| Actualité    | Offres d'emploi    | Vie des promos    | Les annales de l'IJBA  

Vie des Promos >

Luc Bernard Chiche (promo 69), journaliste à Marianne


30 août 2002 /

Luc Bernard Chiche, 54 ans, grand reporter à Marianne est décédé jeudi 22 aout 2002 à Paris à la suite d’une longue maladie hépathique contractée par contamination sanguine lors d’un accident en reportage.



Le texte reproduit ci-dessous a été écrit par Michel Puech, journaliste, qui lui consacre également plusieurs pages sur son site à l’adresse : http://michel.puech.info

A l’heure du "bouclage"

Luc, je n’ai pas le cœur à pleurer, mais à t’écrire. A écrire, comme tu me l’as appris, il ya plus de trente ans, à cette méditerranéenne terrasse de café ou nous ne prenions des bains de lumière, que pour traduire en mots les émotions de nos "nuits américaines". Encore étudiant-journaliste nous enfermions avec déléctation ces journées ensoleillées dans la sallle obsure du Festival du jeune cinéma de Hyères. Le journalisme, le cinéma, le décor de ta vie était planté.

Tu avais à peine plus de vingt ans, mais tu étais déjà l’enquéteur acharné que Philippe Tesson, puis Jean-François Kahn recrutèrent pour le "Quotidien de Paris", pour "Les nouvelles littéraires", "L’évènement du Jeudi" et "Marianne". Tu étais déjà le passionné de cinéma. Tu étais déjà l’auteur "Du journal d’un film" et, le supporter émerveillé de Guy Gilles, ton frère cinéaste "trop tot disparu". Lui aussi...

Tu étais déjà, toi,avec ton talent d’écriture, ton incroyable volonté dans la quète ; et, l’amoureuse tynannie que tu pouvais excercer pour obtenir des autres, mais d’abord de toi meme, l’effort indispensable à l’écriture de la vérité.

Trois ans pour faire revivre avec des mots l’histoire d’une radio : Europe n°1. Des centaines d’appels téléphoniques, des dizaines d’heures d’interviews décriptées minutieusement. Une demi-douzaine de centaines de pages et quelques lecteurs... Le souvenir du "pharaonisme" de ce travail et celui du faible rapport financier qu’il t’avais procuré, amenère un sourire amusé sur tes lèvres, lors de notre dernier dinner ensolleillé.

"Lucky" comme tu signais ironique tes "mails" amicaux, tu ne me lira jamais cette "nécro". Tu aurais gromelé : "la mort d’un journaliste n’est pas un évènement" comme l’écrit Jean-Paul Mari dans "Il faut abattre la lune", ta dernière recommandation de lecture sur une Algérie restée si proche. A cette heure tu es "au plus mal". Je suis loin de toi, et toi, en route vers ce "la bas" qui j’espère resemble au tien, à ce "la bas" ensoleillé de ton enfance méditerranéenne.

En cheminant vers ta "dernière frontière", tu es resté journaliste : soumettant les médecins aux feux des interviews, recoupant les diagnostics, transcrivant tout, comme toujours sur ton carnet, puis finalement cloturant ta dernière enquète, comme d’habitude, en t’inclinant devant les faits.

Et, c’est maintenant, l’heure du "bouclage".

Michel Puech, 21 aout 2002

- Site de Luc Bernard : http://michel.puech.info/people/Ber...

- Site de Guy Gilles : http://www.guygilles.com


blog comments powered by Disqus








     De l’association
     De l’IJBA
     Des médias




     Décès
     Divers
     Mariages / PACS
     Naissances
     Publications
     Vie professionnelle



Ecrire à  l'asso
Adhérer à  l'association
Site de l'IJBA

Le site de l'IJBA


Vu sur le web - Voir toutes les infos

"Censure" à l’université : l’Express s’énerve contre Médiacités
21 février 2020 (Arrêt sur Images)

Koh-Lanta : Denis Brogniart revient sur ses expressions cultes
21 février 2020 (Europe1)

Municipales 2020 à Paris : Il y aura bien un débat télévisé du premier tour, sur LCI (avec 20 Minutes)
21 février 2020 (20 Minutes - Medias)

"Pavlenski n’est pas anti-Poutine, mais anti-Etat"
21 février 2020 (Arrêt sur Images)

Publicité : les télévisions déçues des allègements réglementaires qui se profilent
21 février 2020 (Les Echos)

Facebook veut rétribuer ses utilisateurs pour mieux les écouter
21 février 2020 (Les Echos)

LES ACTEURS DE L’IMMOBILIER ET DE LA CONSTRUCTION INTERPELLENT LES CANDIDATS
21 février 2020 (Club de la presse de Bordeaux)

L’actrice Julie de Bona, en stage à Europe 1 : "la radio, c’était un sacré putain de métier !"
21 février 2020 (Europe1)

Sopra-Steria veut encore grossir
21 février 2020 (Les Echos)

Filmer, photographier, enregistrer les forces de l’ordre dans l’exercice de leur métier, est un droit et doit le rester
21 février 2020 (Acrimed - Action Critique Medias)


Association des diplômés de l'IJBA et de l'IUT de Journalisme de Bordeaux, 1 rue Jacques Ellul, 33080 Bordeaux cedex (contact@ijba-anciens.fr)

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL. Hébergement Ouvaton Hébergé par Ouvaton, l'hébergement .coop  Abonnez-vous à  notre fil RSS