| Actualité    | Offres d'emploi    | Vie des promos    | Les annales de l'IJBA  

Actualité >

Remise des prix du concours "Bordeaux-Canada" à l’IJBA


9 juillet 2007 /

La cérémonie de remise des prix du concours "Bordeaux-Canada" s’est déroulée par temps variable, agrémenté de rafales de vent, le 2 juillet dernier, sur le toit de Renaudel.



Donc, belle vue sur le large, sur la ville, sur le fleuve et envie de voyage généralisée, surtout quand, vers 15 heures, a résonné la voix de Maria Santos-Sainz, la directrice de l’IJBA, souhaitant la bienvenue à tous ceux qui nous avaient rejoints.

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, ce que nous appellons ici le "Concours Bordeaux-Canada" est une coproduction de la radio publique canadienne, de l’ambassade du Canada, de l’université de Laval au Québec, de la mairie de Bordeaux et de France Bleu Gironde dont le directeur, Freddy Thomelin, est à l’initiative du projet.

De chaque côté de l’Atlantique, une dizaine d’étudiants en journalisme se sont affrontés, au printemps, à coups de reportages. Et de chaque côté de l’océan, deux lauréats -un garçon et une fille- ont été distingués. Pour l’IJBA, Xavier Grimault et Mélanie Houtin, étudiants en deuxième année. Pour Laval, Dominic Arsenault et Lisa-Marie Belanger. Chacun d’entre eux a reçu un très beau cadeau constitué de billets d’avion permettant de rallier Bordeaux pour les Canadiens et Québec pour les Bordelais, de séjours sur place, de pass de transports locaux (offert ici par Veolia), et, cerise sur le gâteau, d’un stage d’un mois dans les locaux des radios participantes.

Il s’agissait donc, ce 2 juillet, de réunir les lauréats et de les féliciter avant que les occupations professionnelles ne les accaparent. Comme devait le préciser Maria Santos-Sainz, ce jour était jour de fête et il était amusant de voir le vent emporter les feuilles des discours, mettant du souffle et ajoutant du suspens dans cette manifestation de bonne humeur.

Mme Rigal, de l’université Michel de Montaigne, prenait ensuite la parole au nom de M. Laverdure, l’ambassadeur du Canada. Ces échanges intercontinentaux, précisait-elle, permettent au dialogue entre les deux pays de se faire plus fructueux. M. Thomelin, habitué à ruser avec les bourrasques, prenait la sage décision de parler sans notes et rappelait la genèse d’un projet où chacun s’est efforcé de tenir son rôle, à commencer par Radio France.

M. Alain Juppé, maire de Bordeaux, qui s’était intéressé de près au projet dès l’automne, et dont l’histoire personnelle, comme on le sait, croise la route du Québec, a prononcé un discours non dénué d’humour, dont il ressortait qu’unir France et Canada par le biais de la jeunesse était la solution la meilleure à la veille de célébrer une Histoire commune vieille de 400 ans. "Quand j’étais étudiant, on bougeait peu", ajoutait-il avec regret, avant de confesser un goût très modéré pour ce sabir moderne bien peu intelligible qu’est le franglais.

Les lauréats ont alors pris la parole à leur tour. Pour Dominic, un peu sonné par la (relative) chaleur et le décalage horaire, la Gironde est un retour aux sources puisqu’à l’âge de 9 ans, une première expérience fondatrice lui faisait gagner un tour de manège supplémentaire après avoir arraché la queue du Mickey sur une place de Bordeaux.

Sa collègue Lisa-Marie (un prénom très dans l’actualité au moment où on s’apprête à vivre un été très Elvis Presley) s’est contentée d’un vibrant merci. Les deux lauréats français, à quelques heures de s’envoler pour les rives du Saint-Laurent, détaillaient en conclusion les moments forts des reportages qui avaient fait d’eux les vainqueurs.
Un décalage horaire en appelant un autre, le buffet qui suivit proposait petits fours et champagne à l’heure où les sujets de sa Gracieuse Majesté en pincent plutôt pour le tea time.

A notre tour, pour finir, de remercier tous les partenaires qui ont rendu possible ce concours et les prix assez prestigieux qui lui sont attachés. Avec l’espoir de voir naître une deuxième édition l’an prochain, année exacte de la célébration des 400 ans du Canada ?..


blog comments powered by Disqus



Dans la même rubrique :

Concours d’entrée 2018 à l’IJBA : commandez les nouvelles annales ! (30 novembre 2017)








     De l’association
     De l’IJBA
     Des médias




     Décès
     Divers
     Mariages / PACS
     Naissances
     Publications
     Vie professionnelle



Ecrire à  l'asso
Adhérer à  l'association
Site de l'IJBA

Le site de l'IJBA


Vu sur le web - Voir toutes les infos

Rethinking journalism schools from the ground up (Part 1)
27 novembre 2017 (Monday Note)

Quand les trolls investissent le champ publicitaire
26 novembre 2017 (Les Echos)

Hyphbot : le détournement de publicité le plus profitable de l’histoire
26 novembre 2017 (Les Echos)

MyTechTrip informe les voyageurs quasi en temps réel avec MyMoov
26 novembre 2017 (Les Echos)

Il faut lutter avec plus de force contre le commerce illicite
26 novembre 2017 (Les Echos)

La meilleure station de ski du monde a déjà ouvert
25 novembre 2017 (Les Echos)

Les médias numériques américains à la peine
25 novembre 2017 (Le Monde)

Télécoms : négociations tendues sur la couverture mobile
25 novembre 2017 (Les Echos)

Les Miss à la découverte de la Californie
25 novembre 2017 (Le Point)

ESPN s’enfonce dans la crise
25 novembre 2017 (Les Echos)


Association des diplômés de l'IJBA et de l'IUT de Journalisme de Bordeaux, 1 rue Jacques Ellul, 33080 Bordeaux cedex (contact@ijba-anciens.fr)

Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL. Hébergement Ouvaton Hébergé par Ouvaton, l'hébergement .coop  Abonnez-vous à  notre fil RSS